29 mars 1915

Dans la matinée, un commencement d'incendie dû à l'imprudence des soldats qui y sont cantonnés, se déclare à l'école des filles de Bully-les-Mines.

Les marmites tombent tout près des canons. L'après-midi est calme.

31 mars 1915

Lors de la réunion du conseil municipal, le Maire expose les motifs du projet d’agrandissement du cimetière communal :

La commune comprend actuellement une population de 6.671 habitants, donnant annuellement, en moyenne un nombre d’inhumations de 124 personnes.

La guerre de 1914-1915 a placé en tête de la commune de Bully, la ligne de défense contre l’ennemi à partir du 4 octobre 1914, et, depuis cette date, jusqu’à ce jour, de nombreuses inhumations de soldats tombés glorieusement en défendant la Patrie, ont été faites dans le cimetière communal d’autant plus rapide que la commune a voulu mieux faire les choses pour honorer la mémoire de ses défenseurs.

Il résulte de cette situation de force majeure une nécessité impérieuse de procéder à une extension du cimetière communal dans les plus brefs délais possibles, pour parer aux besoins.